Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'être parole de mes vendanges.

  • Poésie musicale... Message venu du coeur d'une petite fille de 12 ans ...

     

    Peut être un dessin animé de plein air

    En ce jour de Décembre, si triste et perdu parmi les rêves, les rêves d'enfants ... Dans un pays lointain et magnifique, ou les hirondelles chantent et se posent sur nos mains... Ou les roses nous caressent le visage tendrement, ou les anges nous soufflent a l'oreille un monde meilleur... Et le vent parfumé d'amour et d'espoir redonne courage et nous dit : ne baisse pas les bras, relèves toi et défends toi, la vie est une chance fais en un rêve...

     

    Maëva, 12 ans

  • Réminiscences ....

    Quand j'avait 20, au cours d'une séance d'expansion de conscience, des mémoires cathares ont refait surface dans mon âme si fort que je ne l'oublierait jamais. J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps. Quand je suis retournée à Montségur j'ai ressenti quelque chose d'indescriptible, grande douleur qui venait de nulle part, le besoin de fermer les yeux, comme étourdie, très longtemps. Et ensuite le besoin de pardonner... Lorsque je suis arrivée tout en haut, face à l'une des vues les plus sublimes que j'ai vu de ma vie, surplombant le monde, un papillon à commencé à voler autour de moi et à se poser sur ma main, mon bras, ma jambe... Et j'ai senti que quelque chose me disait Tu vois? Ton âme est éternelle. Il n'y à aucune raison d'avoir peur.
     
     
    Il y à eu beaucoup de choses étranges, de drôles de coïncidences qui ont confirmé cela dans ma vie, certains disent que se souvenir de ses anciennes vies est inutile... Dans mon cas ce fut un grand pas dans mon éveil, car cela m'à permis de réintégrer une partie de moi, de mieux me comprendre, dé légitimer et d'assumer mon amour du Divin... Et de réaliser sans aucun doute possible que nous sommes des êtres infinis, et aussi de comprendre à quel point la vie est magique et à quel point nous sommes liés les uns aux autres... J'ai compris que les âmes qui m'étaient proches dans cette vie, étaient en fait des âmes que j'avait déjà connu autrefois, et que nous cheminions ensemble depuis longtemps... Ca à été fort... Par exemple, Nadine, la femme exceptionnelle qui m'à permis de retrouver ces mémoires, m'as glissé l'air de rien après la séance qu'il serait peut-être bon de retourner dans les châteaux cathares avec ma mère... Hors nous vivons en pays occitan, ma mère s'appelle Catherine (qui vient de Katharos : pur), et ses parents (mes grands parents) qui chantent dans une chorale, chantent très souvent la chanson du bouvier, qui est une hymne cathare qui contiens des codes de lumière, et étrangement c'est le seul chant ou mon grand père chante en solo...
     
    Autre coïncidence, celle là extraordinaire: une fois je me suis démenée pour me rendre à un anniversaire à Paris (alors que je n'y mets jamais les pieds, c'est à 6h de chez moi ...) ... Je n'avait pas de voiture, mais je sentais qu'il fallait absolument que j'y aille... J'ai trouvé un moyen d'y aller et j'y ai fait une rencontre ... Je me suis avancée vers un homme, cet homme était en train de parler justement de ses anciennes vies, et au moment ou il à dit qu'il avait été cathare, sans réfléchir, je lui ait répondu "moi aussi" et spontanément nous nous sommes pris dans les bras ... C'était un élan du coeur et j'en ait été surprise moi-même car ce n'était pas du tout dans mon habitude...
     
    Par la suite nous sommes allés nous assoir ensemble sous un arbre dans un jardin... Et c'était un moment que je n'oublierait jamais, je ne comprenais absolument pas ce qu'il se passait, nous parlions et j'avait la sensation de flotter au delà de l'espace-temps... Ces quelques heures m'ont semblé une éternité, l'extérieur n'existais plus, il n'y avait que cet instant intemporel tout semblait lumineux et enchanté, mon coeur explosait de joie et d'une douce euphorie que je ne connaissait pas... Nous avons par la suite vécu une histoire d'amour qui dura plusieurs année...
     
    Un jour, pour m'amuser, j'eu envie de tenter de découvrir quel personnage j'avait été lors de cette vie cathare, je me suis dit que ca ne devait pas être très difficile, car pendant cette expansion de conscience, la première chose que j'ai "vue" (même si c'était plutôt un savoir, un ressenti, un vécu...) est que j'étais la femme d'un seigneur, dans un château... Donc il me suffisait de retrouver quel était le château en question... J'ai donc dressé un liste des châteaux cathares et après maintes explorations en méditation et auto-hypnose... Et maintes essais en kinésiologie, je ne cessait de retomber sur le même château : Montségur ... Je trouvais que c'était un peu facile car c'était le château le plus connu de l'histoire cathare.. Mais rien à faire, tout me ramenait toujours à lui...
     
    Alors j'ai fini par aller voir qui était la femme du Seigneur de Montségur... Et j'ai ressenti quelque chose de très particulier enlisant son histoire, les noms des gens de sa famille... Ce n'était ni agréable ni désagréable, mais ... Bizarre... Je sentais que je ne m'étais pas trompée... C'était bien elle... Et elle était bien moi...
     
    Quelle sensation étrange les âmis, vraiment! Une expérience fascinante à vivre que de lire un morceau de sa propre histoire vécue dans un autre espace temps... En tout cas, j'ai soudainement eu l'idée d'appeler Mathias, avec qui j'avait vécu cette histoire dont j'ai parlé plus haut... Je l'ai donc appelé et lui ait demandé quel personnage il avait été lors de sa vie cathare... Et devinez ce qu'il m'à répondu? ... Raymond de Péreille, le seigneur de Montségur !!! J'étais complètement sur le *** voyez-vous ^^ ...
     
    Combien de chance y avait-il pour que ca arrive? Mathias vit dans l'Aude, tout proche des châteaux cathares, ses projets sont dans la lignée de ce qu'il à déjà fait autrefois, il souhaite créer des phares, des oasis, des refuges pour accueillir ceux qui veulent marcher sur le chemin de la liberté ... Il à aussi le même caractère très difficile que j'avait perçu chez ce seigneur dans ma "vision"... Tout cela est tellement fascinant... Et me remémorer cette histoire me rempli toujours d'émerveillement...
     
     
     

  • Si seulement

    Si seulement...
    En un seul chant, unis
    Si seulement nous arrêtions de nous cacher derrière des écrans carrés, si seulement pouvait renaître, enfin, une seule fois, si seulement il suffisait d'une seule fois, d'une seule voix qui crie au secours dans les recoins pluvieux d'un coeur apeuré par des abats jours... Pourquoi? Pourquoi veulent-t-ils faire de toi lumière artificielle coupée de son ciel petit coeur d'or, pourquoi se saoulent-t-ils de cette odeur de mort, la moribonde machine à fric qui suce le suc sacré de la vie de nos chers animaux, des plantes et de nôtre planète si Grande, si Grande, ô combien, si seulement nous le savions, si seulement nous la voyions... Oui, il suffirait je crois, d'un seule fois, d'une seule voix, que tous ensemble nous nous rassemblions pour honorer ce qu'on à oublié, l'essence de l'essence de nos vie, aujourd'hui en danger plus que jamais pendant que nos enfants se perdent corps et âme dans la monstrueuse superficie des supercheries 100% superficielles sans se rendre compte qu'ils gachent leurs sublime potentiels... S.O.S ... Tout droit venu de ton Soleil. Allez, il suffit d'une fois, aimes et, droit vers le ciel, ouvre tes bras...